Wavy

Congés payés, comment les gérer en beauté ?

Que ce soit dans les salons de coiffure ou les instituts de beauté, la question des congés payés est souvent un sujet épineux ! Wavy vous donne les clés pour gérer au mieux le calendrier des vacances de vos employés.

Pour commencer, la loi est claire : « Tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l'employeur. Chaque mois de travail ouvre droit à un congé de 2,5 jours ouvrables. C'est l'employeur qui organise, selon certaines règles, les départs en congés. ».

L'acquisition des congés payés pour les salons de coiffure ou instituts de beauté

Vous l'avez compris, chaque mois un coiffeur ou une esthéticienne cumule 2,5 jours de congés payés et cela qu'il ait effectué 35 ou 27 heures. Pour y avoir droit, il lui suffit d'avoir passé au moins 10 jours au sein de l'entreprise.

Les jours de congés sont calculés sur une période de référence qui se déroule du 1er juin au 31 mai. Durant toute cette période, le salarié cumule 30 jours de congés.

Comprendre quand et comment prendre des congés payés en beauté ;)

Qu'importe la période de référence (qui peut changer en fonction des conventions de l'entreprise), le salarié doit prendre au moins 12 jours consécutifs et au total 24 jours entre le 1er mai et le 31 octobre, c'est la période d'été.

Si l'employé n'a pas pu prendre les 24 jours sur la période de référence, il aura alors droit :

  • à 1 jour de congé en plus dans le cas où il lui restait 3 à 5 jours à prendre
  • à 2 jours de congés supplémentaire pour plus 6 jours restants

Le salarié ne peut décider lui-même de ses jours de congés, il peut faire une demande, cependant c'est l'employeur qui a le dernier mot. Si un coiffeur ou une esthéticienne part malgré le refus de son employeur il pourra être licencié pour faute grave.

Sachez également que les jours d'arrêt maladie ou encore de congés maternité ne doivent pas être pris en compte dans le calcul des congés payés. L'employeur ne peut donc pas les déduire des 30 jours acquis.

Définir un planning de congés payés pour mieux gérer son activité

Nous vous conseillons de vous organiser avec vos employés pour établir les dates de départ en congés. En établissant un planning à l'avance, vous pourrez gérer les rendez-vous client en fonction des équipes en place et des savoir-faire de chacun.

Les dates doivent être communiquées au moins 1 mois à l'avance et devront être affichées dans l'entreprise. Vous ne pourrez plus les modifier sauf cas de force majeure comme le décès d'un salarié ou d'une augmentation imprévue de l'activité de nature à sauver l'entreprise et des emplois.

Les congés payés non pris sont-ils perdus ?

Si les congés ne sont pas pris avant la date finale du 31 mai, ils seront perdus. Mais il existe des exceptions à cette règle.

Tout d'abord si l'employé a été dans l'impossibilité de les prendre, il peut alors demander un indemnisation à l'employeur.

En outre, le salarié peut aussi demander le report des congés non pris sur la période suivante.

Nous vous le conseillons vivement pour ne pas jeter un froid et mettre à mal l'ambiance de votre salon de coiffure ou institut de beauté !

Décompte des congés payés pour une employée de salon de coiffure ou d'institut de beauté

Pour cela rien de plus simple, seuls les jours ouvrés peuvent être décomptés. Attention à ne pas confondre jours ouvrés avec les jours d'ouverture du commerce. Pour les établissements du secteur de la beauté, les jours d'ouverture vont généralement du mardi au samedi. Or, sont considérés comme jours ouvrables, tous les jours sauf le dimanche. Le lundi est donc un jour ouvrable même si vous ne travaillez pas.

Exemple : votre employé coiffeuse travaille du mardi au samedi :

  • Elle part en vacances le samedi soir. Son premier jour de congé est le lundi

  • Elle part le vendredi soir. Son premier jour de congé est le samedi, mais le dimanche ne sera pas décompté.

Cas particulier acquisition 2,08 jours par mois

Dans certains salons de coiffure ou instituts de beauté, les employés cotisent non plus 2,5 jours par mois de travail, mais 2,08 jours. Cette solution est entièrement légale dans ce cas le décompte se fera sur une semaine de 5 jours ouvrés plutôt que 6.

En tant que chef d'entreprise, vous avez de nombreuses missions complexes à gérer. Wavy vous propose des solutions d'accompagnement en gestion et communication pour vous aider à sortir la tête de l'eau ! Découvrez l'appli Wavy pour gérer votre business en beauté.